Eglise, Cathédrale et ChapelleHaute Bretagne

Eglise Saint-Sulpice à Fougères

L’église Saint-Sulpice fut édifiée vers 1025 par Auffroy, premier seigneur de Fougères, pour le service de l’agglomération qui se formait autour du chateau. C’était l’église paroissiale primitive du Bourg-Vieil (ville basse). Elle se composait alors d’un simple oratoire occupant l’emplacement du choeur de l’église actuelle. Elle comprend aujourd’hui un choeur, une nef et deux rangées d’anciennes chapelles latérales qui ont été transformées en bas côtés.

Le choeur possède de belles boiseries faites en 1765 par le sculpteur fougerais La Fontaine et est décoré de peintures. Le grand arc entre le choeur et la nef date de 1522. La nef, dont une partie a été construite à cette époque par Richard Babin, est voûtée en lambris de bois avec des tirants et des arbalétriers.

Les anciennes chapelles latérales, transformées en bas côtés, de 1480 à 1530, sont séparées de la nef par des arcades en arc brisé, à nombreuses voussures reposant sur des piliers octogonaux sans chapitaux. Elles ont été voûtées dur croisées d’ogives dans la première moitié du XVIe siècle.

L’ancienne Grande Chapelle Notre-Dame, qui a été créée à la fin du XVe siècle par la réunion de la chapelle primitive de Notre-Dame construite vers 1400 et de la chapelle Paël édifiée vers 1406 des deniers de Colin Paël. La grande chapelle Notre-Dame avait ainsi été transformée pour abriter l’antique statue en pierre de Caen de Notre-Dame-des-marais, mais l’opposition des paroissiens contraignit à laisser la statue vénérée à sa place primitive, et, une nouvelle statue en pierre de la Vierge du XVe siècle, qui existe encore, fut placée dans la chapelle. Cette chapelle conserve un joli retable en granit, appelé Rétable du Rosaire. Il a été probablement commencé sous le règne de la duchesse Anne et terminé lorsqu’elle était déja reine de France, car il porte un écusson de Bretagne plein, et l’une de ses crédences est ornée d’un écusson parti de France et de Bretagne.

C’est une des plus belles églises que j’ai eu la joie de panographier. J’espère que cette visite 360° vous incite à aller dans ce lieu millénaire de patrimoine breton.

Extraits de Le département d’Ille et Vilaine par Paul Banéat