Eglise, Cathédrale et ChapelleHaute Bretagne

Eglise Saint-Pierre du Mont-Dol

On rattache l’origine de cette paroisse à Saint-Samson et à Saint-Magloire, évèques de Dol au VIe siècle; Saint-Magloire s’y retira en 568, avant de se rendre à Jersey, où il mourut.

L’église est citée dès 1158; elle se compose d’un choeur à chevet droit, d’une nef et de deux collatéraux du XIIe siècle. Sa tour, autrefois surmontée d’une flèche, est percée d’une porte en arc brisé. Sa nef est éclairée par cinq petites fenêtres romanes et surmontée d’une corniche mordillonnée.

A l’intérieur, la nef est voûtée en berceau et séparée des collatéraux par des arcades en arc brisé qui étaient probablement en plein cintre jusqu’à la fin du XIIIe siècle; ces arcades reposent sur des piliers carrés ornés d’un simple chanfrein et flanqués depuis 1897 de colonettes et de chapiteaux.

On voit dans l’église une cuve octogonale servant de bénitier, un retable du XVIIe siècle et plusieurs pierres tombales décorées de croix, de livres, de calices et d’inscriptions en grandes majuscules gothiques et romaines.

Extraits choisis de « Le département d’Ille et Vilaine » par Paul Banéat.